DSC_0099_edited_edited.png

Fondée en 1985 par Arlette Steyer, alors directrice artistique et pédagogique et Eugène Maegey, ancien directeur du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Colmar, la Maîtrise de Garçons de Colmar rassemble à ce jour plus de cinquante chanteurs. En 37 ans, grâce au concours du Ministère de la Culture, de l’Education Nationale et de la Ville de Colmar, la Maîtrise de Garçons est devenue un ensemble choral de tout premier plan, acteur incontournable de la vie musicale en Alsace.

Depuis 2017, elle a été dirigée par Luciano Bibiloni, Clotilde Gaborit, et depuis septembre dernier, la direction artistique a été confiée à Cécile Bienz.

Elle est un partenaire régulier des grandes institutions culturelles de la Région : l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse et les Dominicains de Haute-Alsace (Guebwiller). La notoriété du chœur s’étend bien au-delà des frontières régionales ; concerts, festivals, tournées en France et à l’étranger : Allemagne, Suisse, Angleterre, Etats-Unis, Canada, Chine, Japon, Portugal, Vatican, Espagne, Bulgarie...

DSC_0099_edited.jpg

Elle explore un vaste répertoire, du grégorien aux musiques du XXIe siècle. La Maîtrise de Garçons interprète de grandes œuvres avec orchestre (La Création, de Haydn, les Vêpres et le Requiem, de Mozart, le War Requiem, de Britten, La Passion selon St Matthieu, de Bach, le Messie, de Haendel…).

En de multiples occasions, des chefs et des compositeurs de renom la dirigent, Gilbert Amy, Pierre Cao, Theodor Guschlbauer, Eliahu Inbal, Jean-Claude Malgoire, Daniel Klajner, John Nelson, Paul Goodwin…

Sous la direction d'Arlette Steyer, la Maîtrise a été récompensée par de nombreuses distinctions : Diapason d’Or, prix Menotti, le premier prix du concours national Palestrina, le prix Liliane Bettencourt de l’Académie des Beaux- Arts, et a été élue chœur de l’Union Européenne.